Skip to content

Le vrai patron des banquiers

22 septembre 2009

St Mathieu

Un petit billet en repensant à saint Matthieu dont nous avons célébré la fête hier. Publicain, ou employé de publicains, Matthieu était sans doute à l’origine un pécheur cupide sans égard pour ses frères. Il ajoutait l’extorsion à l’occupation romaine dont il se faisait collaborateur. Du moins était-ce la réputation détestable des publicains.

Pourtant, dès que Jésus l’a appelé, il s’est levé, il s’est redressé quittant sa table et son péché. Benoît XVI a consacré une catéchèse à saint Matthieu lors de l’audience générale du 30 août 2006. Face à la cupidité des temps actuels, nous aurions bien besoin d’une conversion comme celle de saint Matthieu. Je vais relire Caritas in veritate en gardant l’exemple de saint Matthieu, le vrai parton des banquiers, à l’esprit.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :