Skip to content

De l’hypersémantisation du paradigme footbalistique dans la rhétorique politique actuelle

5 juillet 2010

L’équipe de France de football a perdu ; la France est perdue. So what ? Pour tout dire, je n’aime pas le foot. Alors pourquoi faire un (bref) billet sur le sujet ? Tout simplement parce qu’un certain nombre de réactions politiques autour de cette défaite m’étonnent un peu.

La réaction du gouvernement et, encore plus singulièrement, du Président de la République paraît démesurée. Il reçoit Thierry Henry, demande des états généraux du football (en attendant que des têtes tombent ?) et se prononce sur des sujets qui relèvent d’abord de la fédération française… Le rendez-vous avec le grand handballeur de l’équipe de France ayant été organisé au détriment d’une réunion prévue avec des ONG sur la question du développement en vue des G8 et G20, on mesure l’importance du sujet ! Bref, en réalité, notre président manque cruellement de sens de la mesure. Comme le relevait une responsable d’un parti d’opposition, il se révèle incapable de hiérarchiser les questions. Les français ont d’autres problèmes que la défaite de l’équipe de France…

Une autre surprise m’attendait encore. Au cours de petites conversations politiques, les malheurs de l’équipe de France sont parfois apparus comme une allégorie de la France, un Marianne à gros mollets musclés, petits cerveaux et maillot bleu mais gros compte en banque. Le délire de la France black, blanc, beur est passé. L’équipe de France ressemble d’avantage à une bande de caillera, non prolétarisés, aux allures de mafieux sans classe. Pour certains, l’équipe de France apparaît porteuse aujourd’hui de tous les vices de la société française actuelle.

Il y a du vrai dans ces critiques. L’individualisme et la grossièreté des joueurs et de leur sélectionneur alliés à des rémunérations indécentes donnent une image bien triste d’une partie de l’humanité. Il reste que ce n’est qu’un jeu et qu’il est excessif d’y voir une représentation de la France. Peut-être mon aversion pour ce sport m’influence-t-elle mais j’ai du mal à y voir autre chose que du sport, justement. Il n’y a rien de pire au plan moral et comme au plan politique que la confusion. L’équipe de France a perdu parce que les autres étaient meilleurs. Point. Halte à la synecdoque généralisante : ce n’est pas une défaite de la France. Bref, il vaut arrêter de donner un sens profond à des faits qui n’en ont pas pour en tirer des conséquences politiques ! C’est le sens du titre du billet d’ailleurs, choisi uniquement dans le vil but de faire intellectuel…

PS : vivement 2011 pour la coupe du monde de rugby !

Advertisements
4 commentaires leave one →
  1. 5 juillet 2010 20 h 27 mi

    D’abord, j’ai raffolé de votre titre. Fort bien choisi puisqu’à lui seul, il annonce réellement le contenu qui le suit.

    Ensuite merci à vous dd’avoir si bien écrit ce que je pensais mais n’avais pas le temps d’écrire : Beaucoup de bruit pour rien … Sans compter qu’une équipe qui se qualifie en trichant ne pouvait guère gagner.

    Enfin, vive la prochaine coupe du monde de rugby !

    J'aime

  2. René de Sévérac permalink
    6 juillet 2010 10 h 29 mi

    « bande de caillerats »
    Pardon. Juste un mot pour expliquer (de quoi je me mêle ?) que lot mot ‘caillera’ est le verlan de racaille, et que à ce titre il ne justifie ni le ‘t’ ni le pluriel.
    Re-pardon, pour cette incorrection.
    Mais j’ai pris la ‘plume’ pour dire que je dis tout à fait d’accord.

    Et vive la prochaine coupe du monde de rugby !
    « un sport de voyous joué par des gentlemen ».

    J'aime

    • 6 juillet 2010 10 h 39 mi

      Correction faite ! J’ai beau venir de la banlieue nord, j’ai un peu perdu mon verlan…
      Merci à vous et à PSCLV pour ce soutien… Pour un billet d’humeur cela a son importance.

      J'aime

Trackbacks

  1. Tweets that mention De l’hypersémantisation du paradigme footbalistique dans la rhétorique politique actuelle « Thomas More -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :