Skip to content

Le propriétaire a un grain : Tu es fou, cette nuit même, on te redemande ta vie

1 août 2010

Méditant l’Évangile de ce dimanche, Benoît XVI a pointé du doigt la cupidité (ici et là pour un commentaire). A la cathédrale de Bourges, l’homélie a été l’occasion d’une petite catéchèse, presque l’air de rien, sur certains aspects de la doctrine sociale de l’Église, rappelant l’importance de Caritas in veritate. Il faut dire que le lieu s’y prêtait. Un des vitraux de la Cathédrale illustre magnifiquement l’Évangile du jour.

A gauche, le propriété insensé, voyant sa récolte donne l’ordre de construire un grenier pour stocker sa richesse nouvelle

Au centre, la construction du grenier à blé. Il est amusant de se souvenir que le vitrail a été offert par les maçons de Bourges…

Mais Dieu lui dit : ‘Tu es fou : cette nuit même, on te redemande ta vie. Et ce que tu auras mis de côté, qui l’aura ?  »

Il est intéressant également de remarquer que sur le même vitrail, le maître verrier a illustré le passage de l’Évangile de Luc racontant l’histoire du pauvre Lazare et de l’homme riche (ici). Chaque passage constitue ainsi une forme de commentaire de l’autre…

La parabole du propriétaire insensé est d’une grande richesse. Outre l’introduction de Jésus (« qui m’a établi sur vous pour être votre juge et pour faire vos partages » qui pose la question de l’influence de l’Évangile sur la conception que l’on peut se faire de la justice humaine), la question du rapport aux richesses et, de manière générale, à tous les biens de la création est posée très directement. Toute prévision n’est pas mauvaise dès lors qu’elle n’est pas synonyme d’avidité et d’égoïsme. Dans son homélie, le prêcheur berruyer rappelait d’ailleurs ce passage de l’Ancien Testament où Joseph a su mettre du grain de coté en prévision des jours de disette (ici). Il ne s’agissait pas d’une thésaurisation stérile afin de se reposer en se goinfrant dans des banquets indécents. Il s’agissait d’une gestion prudente en vue du bien commun.

Merci à Pierre-Yves

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. Francois ProvenchereP permalink
    2 août 2010 3 h 10 mi

    Oui,le « mauvais »riche…
    Lazare est il celui que Jesus ressucite?
    Lazare Banque du m nom
    Saint lazare 1/2 million de passagers par jour;combien y pensent?
    Humilite de l’Eglise:contre la cathedrale de Bourges un des plus riches eveches aujourd’hui Prefecture(je me souviens de receptions dans les salons ..)

    J'aime

    • 2 août 2010 9 h 33 mi

      Le Lazare en question est celui de la parabole rapportée par Luc (16, 19-31). Ce n’est pas un personnage historique et ne doit effectivement pas être confondu avec Lazare ami de Jésus.
      J’avais oublié la banque… le rapprochement est effectivement amusant.

      J'aime

Trackbacks

  1. Tweets that mention Le propriétaire a un grain : Tu es fou, cette nuit même, on te redemande ta vie « Thomas More -- Topsy.com
  2. Cathedrale de bourges | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :