Skip to content

Oups (2) : Fillon III et alors ?

15 novembre 2010

Chacun y va de son commentaire sur l’évènement qui a bouleversé la France hier. Non, je ne veux pas parler d’une prise de conscience de la mort lente des chrétiens d’Irak. Non, il ne s’agit pas de la mort de travailleurs étrangers dans un incendie à Dijon. Je veux parler de la révolution (en termes largardiens) que constitue le gouvernement dit gouvernement dit Fillon III. Avec un titre pareil on se demande quel sous titre ? Le retour ? La vengeance ? L’empire (RPR) contre attaque ? A l’ouest rien de nouveau ? Beaucoup de bruits pour rien ?

La réaction de la gauche est à pleurer. Martine est sortie de table pour se fendre d’une intervention sans intérêt outre le très attendu (mais finalement juste reconnaissons le) « tout ça pour ça ». Il reste que les équilibres sont sérieusement remis en cause. L’ouverture est largement derrière nous (ouf) mais la droite populaire est renforcée (Mariani pour assurer la logistique des expulsions). Morano est maintenue mais retourne en apprentissage après avoir massacré la famille (qui ne fait l’objet d’aucune mention dans un quelconque ministère). On identifie, en outre, un tacle à Villepin qui voit sa porte parole entrer au gouvernement et deux de ses soutiens maintenus (Tron et Lemaire). Au strict plan politique personne ne sait ce que cela va donner. Sans doute rien. Nous allons finalement entrer en période de préparation de la période pré campagne électorale…

Si ce remaniement paraît maladroit à bien des égards, peut-être permet-il tout de même d’espérer une véritable alternative à une nouvelle candidature de Nicolas Sarkozy en 2012. L’éviction de Borloo (et l’absence de tout représentant du parti radical, fondateur de l’UMP), l’absence de ministre ouvertement catho ou même simplement sincèrement humaniste (aucun représentant du PCD, parti fondateur de l’UMP également), le départ du chef du premier parti supplétif de l’UMP et le renforcement de la présence RPR canal historique (je n’ose même pas parler du n° 2 du gouvernement dont le seul nom sonne comme une insulte à l’intelligence politique) vont sans doute faire émerger un véritable mouvement d’opposition de centre droit à Nicolas Sarkozy. On se prend à rêver à une alliance de centre droit humaniste intégrant l’écologie, pas trop libérale et ouverte aux valeurs de l’ancienne démocratie chrétienne. Les catholiques pourraient retrouver un espoir politique pour 2012. Une plateforme commune pour cette alliance apparemment un peu disparate, et rassemblant des personnalités aux relations incertaines, sera évidemment bien difficile à établir mais n’est-ce pas la seule voie pour éviter tout à la fois le maintien du président actuel et le retour de la gauche ?

6 commentaires leave one →
  1. Henry le Barde permalink
    15 novembre 2010 11 h 54 mi

    Maladroit, je ne sais pas. J’ai le sentiment que, compte-tenu de la (des) stratégie(s) mise(s) en œuvre, Sarkozy n’a plus vraiment de marge de manœuvre.

    Il lui faut d’abord ressouder son électorat « de base ». Et ça s’appelle le RPR.

    Non, l’erreur initiale fut de fédérer tous les courants de droite en un seul parti, sans passer par la case « clarification idéologique ».

    Le problème actuel n’est même pas de recréer un « centre-droit » : honnêtement, comment se situer par rapport à Sarkozy et sa clique ? Sur certains points, je serais « plus à droite » (la famille, l’économie, etc.) Sur d’autres, « plus à gauche » (l’immigration, en particulier).

    Pour moi, Sarkozy est à cet égard le plus 68ard de tous les présidents de la Ve. Quand la gauche le conspue, elle invalide bien souvent ses propres valeurs, ou celles qu’elle a contribué à mettre en place.

    Centre-droit, donc, je ne sais pas. Ne sommes-nous pas plutôt à la recherche d’un « conservatisme » à la française (pour reprendre la thèse de F. Huguenin) ?

    J'aime

    • 15 novembre 2010 12 h 05 mi

      Le problème est que le RPR, c’est has been… et personnellement, je ne me suis jamais senti bien à droite avec le RPR (et Chirac). Les cathos ne suivront pas je pense sur ce terrain.

      Le centre droit voire le centre est ici plus visé comme un ailleurs que comme un entre deux. Autre chose que la droite type RPR et la gauche et non simplement une via media…

      Quant au conservatisme, j’ai des doutes. Je n’aime pas le terme et je pense que la doctrine sociale est très loin d’être conservatrice du système actuel. Ces termes (comme celui de démocratie chrétienne que je n’aime pas tant que cela non plus) sont des approximations.

      J'aime

  2. Henry le Barde permalink
    15 novembre 2010 12 h 56 mi

    Moi non plus, je suis trop jeune pour que le RPR évoque en moi autre chose que les chroniques politiques radiodiffusées de mon enfance😉

    Quand je parle de conservatisme, c’est en essayant d’être précis. Tout en sachant qu’il faut, en France, le définir.

    La DSE est, à mon sens, conservo-compatible. Un jour, je consacrerai un numéro de LTDP à ce conservatisme « idéal » (ou centre-droit, ou ce que tu veux : c’est le contenu qui importe)

    J'aime

  3. 15 novembre 2010 13 h 40 mi

    Nous avons les politiques que nous méritons : il y a tellement longtemps que les cathos ne font pas de politique et laisse faire ! Pour qu’il y ait un changement politique « en haut », il faut au préalable un changement culturel « en bas » : une vraie prise de conscience de la nécessité de l’engagement du chrétien en politique, au jour le jour, pour le service du bien commun. Et par conséquent mouiller le maillot et, sans doute, se salir un peu les mains !
    Sous l’implulsion de Benoît XVI et de plus en plus d’évèques, les choses commencent à bouger. Il nous appartient que ce frémissement se transforme en feu !

    J'aime

  4. 15 novembre 2010 14 h 51 mi

    J’aime tes tags…

    J'aime

    • jean316 permalink
      15 novembre 2010 23 h 29 mi

      Moi aussi…

      J’ai hâte que le 1er de la classe le plus impopulaire de France fasse une grosse bourde pour que je puisse sortir : « ce ministre commence à poser un vrai problème »

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :