Skip to content

Les cent jours

19 janvier 2012

Nous y voilà donc : nous avons passé la barre symbolique de cent jours avant le premier tour de l’élection présidentielle. La campagne est déjà lancée depuis quelques temps mais maintenant c’est le dernier tour avec sa dernière ligne droite évidemment mais aussi certainement bien de virages dangereux. Il fallait bien un petit symbole pour faire renaître si ce n’est l’enthousiasme du moins un peu d’intérêt pour une des pires campagnes présidentielles de notre histoire politique récente (du moins est-ce que beaucoup pensent même si j’ai parfois l’impression d’entendre cela à chaque fois).

Il semble que cette période soit celle pendant laquelle se décident les fameux indécis dont tout dépend souvent. Cette catégorie est manifestement très hétérogène. Il y a d’abord l’indécis utilitariste : il n’a guère d’idées politiques fortes et cherche jusqu’au dernier moment le candidat qui protègera au mieux ses intérêts. Il appartient souvent à la classe moyenne, peu idéologique (moins que les « riches » ou les ouvriers). La droite peine à la conquérir et la gauche a du mal à les retenir. Cet indécis là vote ; il est sans doute souvent à l’origine de certaines alternances car il navigue entre les deux camps en passant parfois par la case FN ou Verts quand il est de mauvaise humeur.

Il y a aussi l’indécis de conviction : il a quelques idées fortes un peu idéalisées (les points non négociables, ça vous dit quelque chose ?) qu’il recherche désespérément dans les programmes des uns et des autres (surtout ceux des autres). A défaut de trouver le candidat idéal, il ne parvient pas à se décider et reste parfois dans l’indécision jusqu’au lendemain de l’élection. Cet indécis est la variante politique de l’âne de Buridan qui faute de choisir entre l’eau et l’avoine meurt de faim et de soif. Parfois, cet indécis idéaliste donnera la forme d’un choix à son indécision. Il s’abstiendra ou votera blanc en revêtant son (in)action du pur vêtement de l’objection de conscience politique.

L’électeur catholique (si tant est que cette notion ait une réelle consistance) est sans doute l’un des plus mal à l’aise. Je généralise sans doute une peu hâtivement ma propre situation mais je pense que nombreux sont les catholiques qui restent encore indécis à ce jour. Ce sont plutôt des indécis de conviction que des utilitaristes même si les circonstances actuelles (vous savez la perte du triple A que vient heureusement compenser la commercialisation de la nouvelle offre de Free) peuvent inciter à un certain repli sur ses intérêts individuels (V. le sondage du Pélerin, dont le dossier fait apparaître par ailleurs une distorsion entre la blogosphère politique catho et l’électorat catho). L’idéal de la démocratie chrétienne renaît chez certains (V. notamment la belle série de billets de Charles Vaugirard) mais il est sans doute un peu tard pour en faire un thème de campagne (ce sera, peut-être, pour la prochaine fois). La tentation peut être forte de s’abstenir ou de voter blanc soit au premier tour (quitte à départager les deux survivants au second), soit au second tour (après avoir exprimé ses convictions au premier sans espoir de voir son poulain ou sa pouliche passer le premier tour). Chez certains la tentation FN peut malheureusement resurgir. Certains ? Ce sont notamment les catholiques les moins pratiquants (ce qui est plutôt rassurant!). Chez d’autres, plus raisonnables, ce sera la tentation Bayrou. Il est vrai que Bayrou apparaît parfois comme le candidat de la contestation raisonnable notamment lorsque l’on se souvient de son intérêt pour la question du déficit public. Par certains côtés, une alliance Bayrou-Boutin (que celle-ci semble envisager sérieusement) pourrait offrir une perspective satisfaisante mais un peu bancale tout de même.

Bref, il va falloir se décider.

Alors que faire ? Si vous vous attendez que je vous dise pour qui voter ou même simplement pour qui je vais voter, vous risquez d’être déçus. Je vous propose simplement de faire régulièrement le point pendant ces 100 jours sur certains aspects des programmes des uns et des autres en suivant la grille proposée par les évêques de France à la fin de l’année dernière en vue des élections de cette année (ici).

Pearltree Catho en 2012

Pearltree Election 2012 avec Incarnare (en construction)

Et en attendant, lisez l’excellent dossier du Pélerin qui sort aujourd’hui en kiosque (et sa sélection des blogs et comptes twitter).

Advertisements
5 commentaires leave one →
  1. Zept permalink
    24 janvier 2012 23 h 25 mi

    le catho un peu rouge que je suis cherche aussi son chemin, entre les uns et les autres.
    Wait and see, c’est pas mal aussi, j’agrée.
    Merci pour ce billet, un brin de nuance par les temps qui courent fait toujours du bien.

    J'aime

  2. Zept permalink
    24 janvier 2012 23 h 31 mi

    Question de fin de soirée : suis-je forcément un intégriste dextriste quand le progrès technique et autres joyeusetés bonnes pour « le progrès », je trouve que ça peut déshumaniser, que ce soit en génétique ou en technologie des communications ? Et qu’un peu de lecture de la littérature catho peut éclairer ?

    J'aime

    • 27 janvier 2012 12 h 58 mi

      Je crains que le curseur de l’intégrisme soit déjà bien bas et soit appelé à se resserrer encore un peu dans les mois qui viennent… Si vous êtes un peu rouge ou rose, cela pourra peut-être passer! Vous pouvez notamment rejoindre le banc des poissons roses dont on peut espérer qu’ils ne finissent pas en friture de début de congrès !

      J'aime

Trackbacks

  1. Revue de Presse : Unité, Afrique, femmes et tradis… « Lemessin
  2. Catho en 2012 | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :