Skip to content

La femme et la caisse

8 mars 2012

Le Crédit agricole lance aujourd’hui, Journée de la femme (au cas où vous ne le sauriez pas), le Prix Louise Tallerie en mémoire d’une femme pas comme les autres. Il s’agit d’un concours d’idées ouvert à toutes les étudiantes inscrites en 3e année de licence dans les établissements de Sorbonne Paris Cité (dont Paris Descartes et Sciences Po), et désirant poursuivre leurs études en master. Et oui, messieurs, ce n’est pas pour vous.

Louise Tallerie était ardennaise. Elle n’a pas eu la vie facile et l’époque était plus dure que la nôtre dont nous nous plaignons tant (était-ce vraiment mieux hier?). L’époque ? Ce n’était déjà plus la Belle époque. La guerre, la Grande, la der des ders,  était passée par là. Veuve de guerre, Louise entre au Crédit agricole comme auxiliaire en 1919 pour devenir huit ans plus tard, directrice de la Caisse régionale de Crédit Agricole ! La première femme directrice d’une Caisse régionale pour être exact. C’était un évènement alors que l’autonomie professionnelle et bancaire (paradoxe!) de la femme était loin d’être acquise. La femme de l’époque passait d’une incapacité à l’autre : soumise à la puissance paternelle, elle passait ensuite le plus souvent sous la puissance de son mari. Seules quelques commerçantes avaient une certaine liberté professionnelle (et encore). Louise Tallerie a réussi à atteindre et exercer des responsabilités malgré tout cela grâce à son travail et à sa personnalité. Elle a marqué profondément la Caisse des Ardennes et au-delà. Elle a assuré également la promotion des femmes au sein de l’entreprise dont elle a eu la charge pendant près de trente ans.

C’est une excellente idée qu’a eue le Crédit agricole d’offrir au concours pour nos étudiantes, non seulement un prix (une bourse, un accompagnement et un stage pour 10 étudiantes!) mais un modèle. Je ne suis pas féministe pour un sou mais on ne peut qu’admirer la carrière et la personnalité de Louise Tallerie. J’espère que les étudiantes de Paris Descartes, et de la fac de droit si possible,  seront nombreuses à se présenter et à être primées…

Pour les détails pratiques (les thèmes soumis au concours et les modalités) rendez-vous sur le site de recrutement du Crédit agricole.

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. Roger permalink
    9 mars 2012 0 h 10 mi

    Je lis ci-dessus : « Le première femme directrice d’une Caisse régionale »… Je savais qu’il ne fallait plus dire « mademoiselle » mais j’ignorais qu’il faudrait désormais dire (au moins une fois par an, pour leur journée à elles ?) « le » femme ! 😉

    Toute plaisanterie et faute de frappe mises à part, j’ignorais tout de Louise Tallerie et je suis heureux d’avoir découvert, grâce à cet article, la vie de cette femme exceptionnelle, même si ce n’est qu’en quelques lignes.

    J'aime

    • 9 mars 2012 19 h 42 mi

      J’ai corrigé… c’est donc moins drôle! Merci quand même.
      C’est vrai qu’il y aurait sans doute beaucoup d’autres choses à raconter sur Louise Tallerie. Il n’y a pas de biographie. Peut-être que les lauréates auront la curiosité de chercher à la mieux connaître.

      J'aime

  2. 12 mars 2012 12 h 12 mi

    Bonjour,

    Je travaille au Crédit Agricole sur ce sujet et me permets donc de vous remercier pour votre billet !

    Du coup, je rebondis sur votre dernier commentaire pour ajouter une courte biographie de Louise Tallerie, avec quelques compléments qui, je l’espère, vous intéresseront !

    « Louise Tallerie (1890-1989) est la première femme directrice d’une Caisse Régionale de Crédit Agricole. Veuve de guerre, Louise Tallerie est embauchée en février 1919 comme auxiliaire au service de la Reconstitution agricole. Son ascension professionnelle rapide lui permet d’être nommée secrétaire générale de la Caisse Régionale des Ardennes lors de sa création en 1921. Elle accède au poste de directrice de cette Caisse Régionale dès janvier 1927 et le reste vingt-neuf ans.
    Elle marque durablement la Caisse de son empreinte ne serait-ce que par la majorité écrasante du personnel féminin. A l’exception du premier directeur Gaston Adam, l’entrée d’un homme dans l’effectif de cette Caisse Régionale date de 1931. »

    A bientôt,

    Sabrina

    J'aime

  3. 12 mars 2012 21 h 18 mi

    Merci à vous pour ces précisions. Et encore bravo pour ce beau projet!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :