Skip to content

En attendant la fin du monde : Wachet ! Betet !

9 décembre 2012

A dire vrai, il ne nous reste pas de cantate de Bach pour le deuxième dimanche de l’Avent. Cependant, la cantate Wachet ! Betet ! (BWV 70a – Weimar 1716) a été réutilisée quelques années après pour le 26e dimanche après la Trinité (BWV 70 – Leipzig 1723). L’instrumentation a sans doute varié mais l’essentiel est là notamment dans le Chœur d’entrée avec sa trompette qui évoque la fin des temps, illustrant les lectures utilisées à l’époque (Matthieu, 25, 31-45).

Wachet! betet! betet! wachet!
Seid bereit
Allezeit,
Bis der Herr der Herrlichkeit
Dieser Welt ein Ende machet.

Ce qui donne en français :

Veillez! priez! priez! veillez!
Soyez prêts
En tout temps
Jusqu’à ce que le Seigneur des Seigneur
Mette une fin à ce monde!

L’attente dans la liturgie catholique actuelle est d’avantage celle de la fête de la naissance du Christ (forme ordinaire ou extraordinaire) mais en réalité les deux sont liées. Le monde n’est évidemment plus le même depuis l’Incarnation. Parce que, au cas où cela vous aurait échappé, Jésus est né ! Une bonne fois pour toute. La fin du monde a déjà eu lieu et le Royaume est parmi nous. C’est pas chouette ?!

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :