Skip to content

Le pape, le législateur et la mauvaise conscience

15 juin 2013

Le Pape François a reçu ce samedi une délégation de parlementaires français membres du groupe d’amitié France-Saint Siège. En soi, rien d’exceptionnel. Il s’agit d’amitiés, d’entretenir de bonnes relations avec le Vatican comme avec un autre État de la planète. Notre Pape s’est adresser aux parlementaires (et non à la France, soit dit en passant) dans un discours amical, ce qui ne semble pas tout à fait dans les usages ; un discours assez gentil au demeurant. On pourrait presque lui reprocher de ne pas en dire assez…

Ce que je reproche au pape, personnellement, c’est d’avoir dit des platitudes. Un parlementaire, ça vote, ça amende, ça abroge. Le scoooop !

— Jean-Pierre Denis (@jeanpierredenis) June 15, 2013

Après un petit mot sur la laïcité, le Pape a rappelé le souhait de l’Eglise de contribuer au débat sur les questions politiques, sociales et économiques. Et puis, soudain, l’air de rien, la petite phrase qui tue :

Votre tâche est certes technique et juridique, consistant à proposer des lois, à les amender ou même à les abroger.

Vous ne voyez pas ? Vraiment pas ? A-B-R-O-G-E-R : lisez abroger la loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de personnes de même sexe ! A-M-E-N-D-E-R : faites entrer les valeurs subversives et chrétiennes dans le cœur des lois républicaines ! Et il assume notre Pape :

Il vous est aussi nécessaire de leur insuffler un supplément, un esprit, une âme dirais-je, qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l’indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine.

En toute honnêteté intellectuelle, ce n’est pas rien. C’est très prudent et diplomatique mais ce n’est pas rien car il s’agit de rappeler, amicalement, la responsabilité du législateur dans son travail quotidien. François en appelle à la conscience professionnelle et éventuellement chrétienne des parlementaires. Ça c’est pour la (bonne) conscience.

Ce qui frappe immédiatement à la lecture des premiers comptes-rendus de ce discours, c’est la sur-interprétation des propos du Pape. Derrière ces propos en apparence anodins, nos fins analystes politiques ont su déceler le message codé à l’attention des parlementaires catholiques : abroger la loi sur le mariage entre personnes de même sexe (JDD, Le Parisien, Libé. –  V. aussi réellement plus fin Le Figaro) ! Et je ne parle pas de twitter !! Certains commencent tout de même à se demander ce qu’a vraiment dit le Pape (LeLab mis à jour). –  Edit : V. aussi l’analyse apportée depuis par La Croix). Ça c’est une bonne idée…

Un tel échos est simplement la preuve d’une malveillance congénitale qui montre combien un discours destiné aux consciences droites peut résonner en négatif dans les mauvaises consciences.

Advertisements
4 commentaires leave one →
  1. 16 juin 2013 7 h 42 mi

    mêmes impressions. un appel vers le haut. des réactions vers le bas. Celles qu’on fait derrière son écran d’un twitt vengeur, pas de celles qui font répondre à qqn qui vous a parlé.

    J'aime

  2. 16 juin 2013 7 h 43 mi

    en plus, pour une fois que le verbatim fait 10 lignes et que ce n’est pas une encyclique de 90 pages, certains pourraient se donner la peine de lire. mais non. mais non. pfff

    J'aime

  3. Curmudgeon permalink
    17 juin 2013 12 h 08 mi

    « Il s’agit d’amitiés, d’entretenir de bonnes relations avec le Vatican comme avec un autre État de la planète. » Hum. La diplomatie connaît le Saint-Siège, et non la cité-état du Vatican, qui n’en est que le support territorial. Le vrai sujet de droit international, c’est la Saint-Siège, pas du tout le Vatican. Et le Saint-Siège, c’est le pape et la curie, c’est-à-dire la tête visible de l’Eglise catholique. En sorte que, de fait, ce qui est reconnu, c’est l’Eglise catholique. Aîe, aïe, j’entends des dents qui grincent.

    J'aime

Trackbacks

  1. Le pape, le législateur et la mauvaise c...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :