Skip to content

Et maintenant on va où ? (suite)

22 avril 2013

Ce devait être une simple petite mise à jour du billet de samedi mais ce petit mot a pris un peu trop de volume pour rester engoncé entre deux paragraphes. Je ne reviendrai pas sur le succès persistant des manif pour tous et des actions complémentaires. La loi va être votée et le Conseil constitutionnel saisi et on verra bien ce qui se passera. Reste la question de l’avenir de ce mouvement déjà abordée dans le précédent billet.

Au-delà de l’apparition de nouveaux militants et de la formulation d’une nouvelle façon de penser, certains pensent déjà à une action politique plus classique. Frigide Barjot envisage déjà sérieusement (si j’ose dire…) la constitution de listes pour les élections municipales de 2014. Christine Boutin n’exclut pas pour sa part d’adouber certaines de ces listes au nom du Parti Chrétien démocrate. Même si les élections s’approchent à grands pas, on peut se demander si ce n’est pas un peu précipité alors que la construction d’un authentique mouvement force de proposition, notamment autour de l’écologie humaine, n’est qu’à peine esquissée. Quels seront les rapports avec l’UMP qui tente d’instrumentaliser le mouvement ? Comment tenter de construire des ponts entre des personnes plutôt à droite et d’autres plutôt à gauche (Poissons roses et Esprit civique notamment) ?

En l’état, prétendre faire apparaitre un mouvement « apolitique » ou plutôt non partisan risque d’être bien difficile. Construite sur un refus, une exaspération, la Manif pour tous n’a pas de base intellectuelle forte. Ses liens avec les mouvements d’action sociale chrétiens semblent limités. Il faudrait développer également une pensée sociale attentive aux travailleurs, aux pauvres et à l’étranger par exemple en s’intéressant à ce que font ATD-Quart monde ou la Société de Saint Vincent de Paul. Tout cela ne se fait pas en un jour et le risque est grand voir éclater la belle unité des contres lorsque le temps de la construction viendra… Je reste convaincu que c’est une nécessité pour que les chrétiens développent avec succès (pas seulement, ni même principalement, au plan électoral) une action politique qui ne heurte pas l’Évangile.

6 commentaires leave one →
  1. 22 avril 2013 12 h 32 mi

    R. Aron : être de droite ou de gauche, c’est être hémiplégique – M. Jobert qui se voulait ailleurs – Dans une moindre mesure F. Bayrou et son extrême centre. Je crois qu’il y a tout à gagner à dire haut et fort que les clivages gauche/droite ; conservatisme/progrès ; libéralisme/collectivisme n’ont plus de sens face aux enjeux auxquels nous sommes confrontés et qu’il faudrait en prendre conscience collectivement. C’est pourquoi j’aspire à ce que ce mouvement évolue au-delà des origines associatives et qu’il ratisse au delà des barrières, chez tous les hommes de bonne volonté, croyants ou non. J’aime le terme et l’idée d’écologie humaine.
    Hier à la veillée d’Auray était lu « La rose et le réséda ». Même si Aragon était marxiste, même si les alliances qu’il appelait étaient de circonstance, il s’agit toujours de frères en humanité…

    J'aime

  2. Bashô permalink
    22 avril 2013 13 h 01 mi

    « attentive aux travailleurs, aux pauvres et à l’étranger » mais pas aux autres tels que les paydays ? Mais c’est vrai que l’homophobie n’existe pas….

    J'aime

  3. 22 avril 2013 13 h 16 mi

    @Rémy : Cela vaut en tout cas la peine d’essayer même si à ce jour toutes les tentatives ont échoué.
    @Bashô : bah si aussi… même si cela ne passe pas par l’ouverture du mariage et de l’adoption. Je tente de dire que réserver ces institutions aux personnes de sexes différents n’est pas de l’homophobie et que cela n’implique pas le rejet des personnes homosexuelles.
    (sinon j’ai tenté de t’envoyer un mail mais cela ne passe pas…)

    J'aime

    • Bashô permalink
      22 avril 2013 14 h 57 mi

      Je n’avais pas le mariage à l’esprit mais plutôt les exemples évoqués dans mon dernier commentaire sous ton avant-dernier post. Peut-on croire que l’Eglise souhaite sérieusement lutter contre l’homophobie connaissant son comportement en Afrique ?… sauf si justement elle définit l’homophobie de manière très restrictive.

      Mon adresse mail était incorrecte. je l’ai rectifiée.

      J'aime

  4. 22 avril 2013 13 h 22 mi

    Oui, la suite du mouvement (l’Ecologie humaine?) n’aura d’intérêt que si, en se fondant sur la défense de l’Homme de sa conception jusqu’à sa mort, elle n’oublie pas les quelques années qui se passent entre les deux. Engagement sur les questions bioéthiques autant que sur les questions sociales, pour réaffirmer qu’il existe bel et bien un socle commun. Sacré chantier en perspective! Eternel chantier… Et la question qui se pose déjà : jusqu’à quel degré de participation politique aller sans pervertir l’ambition originale?

    J'aime

  5. coulon marie permalink
    22 avril 2013 14 h 42 mi

    Ce qui se lève, c’est, de façon encore peu nette, une prise de conscience de la nécessité de réfléchir clairement à la notion de personne humaine.
    Les rencontres sont encore à inaugurer, il n’y a pas forcément d’accord entre les opposants au mariage pour tous et les opposants à l’euthanasie, par ex. Mais il peut y avoir une même volonté de réfléchir à ce qu’est la personne, à ce que sous-entendent à ce sujet divers projets de loi qui se réfèrent à la  » liberté », à une éthique de « la volonté », tout en réifiant l’homme (PAM GPA) , en niant l’altérité sexuelle comme fondatrice, ( mariage entre personnes du même sexe, gender) ou en faisant de l’autonomie la valeur cardinale ( euthanasie, avortement) etc etc.
    Il y a là des réflexions de fond à mener, en inter-religieux et en lien aussi avec de personnes sans religion. Des enjeux qui doivent réunir des scientifiques, de philosophes etc, non plus seulement ponctuellement, no plus autour de la seule question du mariage ou de la seule question de l’euthanasie… mais autour de toutes ces questions , parce qu’elles ont toutes en commun une ou plusieurs visions de l’homme.
    .Et, dans tous les cas, le clivage droite/gauche n’est pas opérant.

    Marie Coulon

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :